AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Novice Udara

avatar
Âge : 22
Messages : 74
Date d'inscription : 10/08/2015
Date de naissance : 03/12/1994

MessageSujet: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Mar 11 Aoû - 23:22

Le soleil n'était pas encore levé, mais on apercevait déjà des lueurs grises et roses dans le ciel, vers l'est. Quelques étoiles luisaient dans le ciel, toutes aussi froides les unes que les autres.
Defraysis avait le vent dans le dos, elle progressait, les ailes déployées pour un vol plané au dessus des forêts de son territoire. ses yeux, noirs dans la nuit, scrutaient les cimes à la recherche d'éventuels mouvements. Elle était sortie tôt, ayant l'habitude de se lever avant le soleil pour chasser avant que le soleil ne l'aveugle. De plus, le matin était parfait pour camoufler ses couleurs voyantes de jour et lors des nuit aux lunes brillantes.

Courbant progressivement ses ailes pour ne plus profiter des courants ascendant, Defraysis perdit en altitude, jusqu'à ce que ses pattes frôlent le feuillage touffu des arbres. Elle agrippa une branche au passage et put se poser, les écailles et les ailes repliées contre son corps. La frontière était à moins d'une cinquantaine de mètres, la trace des griffures et l'odeur du groupe rival trahissait bien les limites. Le regard vif, les oreilles vers l'avant, la bleue s'assura qu'elle était bien seule puis descendit son arbre, le ventre plaqué contre l'écorce, tête vers le bas.
Elle toucha le sol avec précaution et se mit à serpenter dans les broussailles, les narines remuant nerveusement. Elle n'était jamais allée aussi loin, même en chasse à l'aveugle. L'odeur âcre de dragons adverses lui prenait la gorge, sans parler de l'odeur étrange d'une forêt qu'elle ne connaissait bien.
Puis Defraysis s'arrêta.
La pointe de ses griffes était posée pile sur la frontière. Si ses supérieurs la voyaient, elle se prendrait un sacré savon. Surtout avec ce qu'elle s’apprêtait à faire. Defraysis tendit le coup et poussa un sifflement qui sembla résonner en écho. Drôle de forêt...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chef des Espions

avatar
Âge : 20
Messages : 60
Date d'inscription : 28/07/2015
Date de naissance : 05/03/1997

Localisation : Partout et chez moi à la fois
MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Mer 12 Aoû - 15:10


Si Trafalgar avait prit l'habitude de dormir en dehors du camp et d'y passer une grande partie de son temps c'était bien parce que l'une des "coutumes" des Kivulis ne lui plaisait pas. Combattre pour divertir ? Très peu pour lui, il ne ferait pas long feu si il devait avoir le malheur d'être choisis pour un de ces divertissements. A coup sur, un coup de crocs et couic, plus de Trafy' ! Il ne portait le nom de guerrier que parce que c'était ce qu'il pouvait être, mais jamais le petit dragon n'ira se frotter aux titans de 40 mètres qui se baladaient dans le camp adverse. Lui et son mètre 85 ne feraient pas long feu, même si sa petite taille était un avantage lorsqu'il le pouvait. Il était difficile à attraper mais si l'envie d'un combattant venait à vouloir l'écraser il n'était pas sur de rester longtemps dans la bataille. C'est pour ça qu'il préférait chasser voir espionner, il était doué à ça bien qu'on ne l'ai jamais sollicité pour la dernière chose.

_______________________________________

C'est ainsi que se trouvait donc Trafalgar, couché sur une branche d'un arbre se trouvant à la lisière de la forêt, bien attentif à être sur leur territoire pour ne pas qu'un dragon adverse très - trop - matinal ne décide de venir l'embêter. Alors quand un sifflement proche et définitivement trop aiguë lui vrilla les tympans il redressa le cou immédiatement, le regard un peu hagard avant de le baisser un peu plus loin là où une forme éclairé par le soleil levant se tenait. L'instinct Kivulien du petit dragon s'agitait vainement dans son crâne alors il décida de faire sonner le gong, réveillant définitivement le saurien qui plissa les yeux et dont les narines frémirent. L'odeur n'était pas des siens, ni des Sethembas. Pour en avoir rencontré un et s'être incrusté sur leurs terres il pouvait facilement reconnaître leur odeur maintenant. Donc cela laissait les Udaras. Les exilés eux ne portaient que l'odeur de la nature et non pas l'odeur des communautés caractéristique des trois clans.

Rampant silencieusement jusqu'au tronc de l'arbre où il était perché, Trafalgar s'enroula autour et glissa jusqu'au sol, se servant de ses pattes avant pour accrocher l'écorce et avancer plus vite, ses pattes arrières étant courbées pour ne pas le gêner dans son avancée. Il se jeta ensuite sur un arbre se situant à un mètre à peine de la frontière, faisant du bruit exprès pour attirer l'attention de la drôle de dragonne devant lui.

« Tu devrais faire ça quand on a le dos tourné. » siffle la voix basse et masculine de Trafalgar « Mais j'aime bien ton audace. » rigole-t-il doucement avant de changer d'arbre pour passer du côté de la forêt mystérieuse. « Je n'avais jamais vu une Udara aussi clair, ni aussi étrange pour un dragon. Mais j'aime bien, parce que je suis étrange moi aussi. » poursuit le serpent-dragon avec un regard malicieux.

Enroulé autour d'une branche à moitié au dessus de l'étrange dragonne il laissa sa queue pendre, les deux plumes au bout caressant les cornes dorés de l'Udara. Son cou était aussi abaissé bien que moins bas et il observait curieusement la femelle avec une fascination née de son infini curiosité.

« Au fait je m'appelle Trafalgar. »


Je siffle en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Novice Udara

avatar
Âge : 22
Messages : 74
Date d'inscription : 10/08/2015
Date de naissance : 03/12/1994

MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Jeu 13 Aoû - 0:05

C'est connu, les arbres ont des yeux et des oreilles. mais une voix ? Defraysis tourna nerveusement la tête, fouillant du regard les grands troncs qui l'entouraient pour trouver la source de cette voix. Une queue plumeuse lui tomba presque sur le museau et la dragonne plia les pattes par réflexe, se baissant le ventre frôlant le sol. Elle leva les yeux et remarqua enfin cette présence qui l'épiait.Méfiante, Curieuse, mais pas hostile, la bleue observa cet étrange personnage fait de plumes et d'écailles, presque comme elle. Il lui parlait avec douceur, l'invitant presque à papoter et à ragoter. Si Keïrsos la voyait ainsi, il la lacérerait sans hésitation, lui qui n'aimait pas les mélanges, même amicaux.

Le regard luisant de curiosité, Defraysis leva le museau et renifla l'intéressé. Il avait une odeur particulière, qui lui déplaisait -sûrement l'instinct de patriotisme envers sa tribu. Mais son esprit de jeune prit le dessus.
    « Moi c'est Defraysis. » glapit-elle. « Et je ne suis pas étrange, je suis normale. Ce sont les autres qui sont bizarres. »
Les autres pour elle, c'était les Udaras. Toujours à suivre scrupuleusement les règles, quelle belle bande de trouillards. Elle leur monterait qu'elle pourrait devenir quelqu'un sans être programmée pour obéir. Mais là n'était pas la question.
N'appréciant pas être juste en dessous d'un autre dragon, Defraysis recula pour enfin se relever de sa position accroupie.
    « T'es au courant que tu parles à une "ennemie" au moins ? » pépia la petite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière Kivuli

avatar
Âge : 17
Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2015
Date de naissance : 09/04/2000

MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Jeu 13 Aoû - 20:37

Je rongeais ma carcasse, attaquant de mes dents effilées les bouts de viande qui restaient accrochés aux os, et léchant les restes de ma langue reptilienne. Cette dernière, tel un serpent constrictor, s'enroulait autour des derniers morceaux de chair, avant de rentrer dans son antre représentée par ma bouche avant de les relâcher afin que je puisse avaler. Seuls les gros animaux étaient dévorés ainsi, sans les engloutir mais bel et bien en mâchant et en évitant de croquer le squelette. Celui-ci servirait plus tard, à nous faire travailler la mâchoire et les crocs.

Mais revenons à la façon dont ce fabuleux met était arrivé entre mes pattes. Un matin comme tous les autres, j'étais partie chasser, comme tous les jours. Pour une fois, j'étais accompagnée de mon bien-aimé frère. Bonne idée. Un *** croisa notre route. Et il termina dans notre estomac. Nous l'avions partagé en trois, un bout chacun et celui restant Oranaï était parti le ramener au camp pour les reines et leur dragonneaux. Pour profiter de la trouvaille, je m'étais Allongée dans une clairière de la forêt, sous les rayons du soleil qui maintenant me réchauffaient. Je fermais les yeux pour apprécier cet instant magique de ma journée.

Quand je les rouvrai, un éclair rouge passa furtivement dans mon champ de vision, mais je reconnus aussitôt cette silhouette minuscule. Trafalgar. Cet étrange personnage, guerrier malgré sa taille lilliputienne venait de passer au loin. Poussée par un instinct de curiosité, je me mis à le suivre tranquillement, de loin. Il finit par s'arrêter sur une branche à la frontière des uduras. Chacun ses goûts, personnellement leur odeur putride me monterait à la gorge et je ne pourrais y rester plus longtemps. Je fis donc demi-tour. J'avais bien avancé quand un cri strident retentit, faisant vriller mes tympans. Je plissais les écailles me servant de sourcils, puis décidais de retourner voir. Connaissant Trafalgar, il s'était peut être mis dans de beaux bras. Encore.

Quelle ne fut pas ma surprise quand je remarquais que ce n'était pas un udura adulte qui avait attaque mon compère,mais une petite dragonne, ressemblant plus à un mélange entre une taupe et un oiseau qu'à un dragon, et avec laquelle Trafalgar faisait tranquillement la conversation l'air de rien. Un léger grognement s'échappa de ma gorge. Comment osait-il converser ainsi avec une ennemie? Je me rapprochais et pus saisir quelques bribes de conversation:

"... Defraysis... étrange... les autres ... bizarres. "

La gamine devait sûrement se nommer Defraysis. Cachée par les feuillages et branchages, je pus encore diminuer la distance qui me espérait du petit couple. J'utilise couple bien qu'ils semblent se rencontrer pour la première fois, mais avec Trafalgar on est à l'abri de rien. La novice s'exclama, intriguée par le comportement de son "adversaire" :

"T'es au courant que tu parles à une "ennemie" au moins ? "

Avant qu'il ne réponde je me montrais en grondant froidement, prenant me parti de la petite pour l'instant :

"Je suis d'accord. Serais-tu un traître cher Trafalgar? Parler tranquillement à nos ennemis est tout à fait louche vois-tu..."

Je plongeais mes yeux glacials dans les siens. Redressée de toute ma hauteur, je dominais les deux,mais mon regard restait fixe sur celui que jappelais mentalement "le fautif" aujourd'hui.




Merci Ysera c'est juste magnifique *-*

Je séduit en #660099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chef des Espions

avatar
Âge : 20
Messages : 60
Date d'inscription : 28/07/2015
Date de naissance : 05/03/1997

Localisation : Partout et chez moi à la fois
MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Ven 14 Aoû - 0:40

Trafalgar observa l'Udara le renifler sans manifester une tension quelconque, en plus, alors qu'elle aurait eu tout le loisir de le mordre et de le blesser elle n'en fit rien. Non, à la place elle répondit simplement à ce qu'il lui avait dit quelques instants plus tôt.

« Moi c'est Defraysis. Et je ne suis pas étrange, je suis normale. Ce sont les autres qui sont bizarres. »

« ..J'aime bien ton point de vue. » songea le petit dragon avec de l'approbation dans la voix.

Il l'observa s'éloigner de sous la branche où il se trouvait et se déroula, n'étant désormais retenu que par deux cercles formés avec sa queue. Il fixait la femelle dans les yeux les pattes avant repliés puisque inutiles et il se balançait très légèrement dans un mouvement lent.

« T'es au courant que tu parles à une "ennemie" au moins ? »

Un grognement froid suivit le léger pépiement de la plus jeune et Trafalgar en eut des sueurs froides.

« Je suis d'accord. Serais-tu un traître cher Trafalgar ? Parler tranquillement à nos ennemis est tout à fait louche vois-tu... »

Le serpent-dragon se tourna vers celle qui venait d'arriver et sa langue darda en dehors de sa gueule avant d'y retourner. Il n'eut pas beaucoup de mal à soutenir le regard glacial qu'elle lui envoyait. Il n'avait aucune raison de la craindre et il le lui fit discrètement comprendre en découvrant le bout de ses crocs.

« Rowena. Quelle.. joie de te voir ici. » grommela Trafalgar en observant la femelle. Il s'en détourna l'instant d'après pour fixer l'Udara. « Defraysis donc. Je te présente Rowena, une guerrière Kivuli au même titre que moi. » ronronna le petit dragon en remontant sur sa branche. « Je me fiche bien de ton avis Rowena, nous sommes sur des terres inappropriées et notre jeune amie ici présente n'a pas mit les pattes sur les notre donc je n'ai aucune raison d'être agressif, ou même menaçant. Si je pouvais ne pas avoir que des ennemis dans les autres Clans ça m'arrangerait tu vois. »

Le petit être avait du cran de se mesurer à une guerrière plus vieille mais il n'en avait que faire puisqu'elle ne le toucherait pas. Il pouvait être utile après tout. En tout cas il gardait pour lui que la plus jeune avait joué avec la frontière, ça aurait suffit à la Kivuli pour attaquer après tout. Il préféra taire aussi ses petites escapades sur les terres voisines, il n'avait vraiment pas envie de donner plus de combustible aux soupçons de sa camarade.

« Pourquoi es-tu ici d'ailleurs ? C'est pas vraiment ton genre. Toi aussi mini-Udara, tu es vraiment proche de la frontière. » termina Traflgar en descendant de son perchoir, faisant la même taille que la plus jeune en étant assit sur ses pattes arrière.


Je siffle en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Novice Udara

avatar
Âge : 22
Messages : 74
Date d'inscription : 10/08/2015
Date de naissance : 03/12/1994

MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Ven 14 Aoû - 20:03

L'autre dragon n'eut pas le temps de répondre.Defraysis entendit un grondement sourd et rabattit ses oreilles vers l'arrières en voyant un nouveau venu -ou plutôt une nouvelle venue- glissa entre les arbres dans leur direction. A l'odeur et au comportement, elle était également issue de Kivuli.
Trafalgar avait d'ailleurs l'air de la connaitre -en toute logique d'ailleurs- et une confrontation visuelle démarra entre les deux comparses. Defraysis passa sa langue sur ses incisives supérieures, non mécontente d'assister au spectacle. Si un guerrier l'avait trouvé, elle aurait eu de gros ennuis, voir ces deux là arguer sur ce point était en revanche des plus amusant.
Quand Trafalgar la questionna, la bleue secoua sa tête allongée et souffla par les narines.
    « Je n'ai pas à me justifier. Je suis toujours dans mes droits. » rétorqua-t-elle, doucereuse.
Mais continuez à vous chamailler, poursuivit-elle en pensée. Pourtant, son regard était porté sur Rowena, même quand elle répondait soi-disant à Trafalgar. Elle s'attendait presque à voir de la fumée surtout de ses oreilles et de ses narines. Elle avait l’air consterné du comportement de son camarade, mais Defraysis comprenait que d'autres Udaras auraient réagi de la même manière.
N'attendant plus la réponse de l'autre dragonne, Defraysis se mit à faire les cent pas le long de la frontière, la tête basse.
    « D'ailleurs, je me disais... C'est quand même bizarre de croiser deux... Kivuli sur la frontière. » elle effectua un demi-tour pour longer la frontière plus doucement. « Ou alors, le hasard est vraiment bien fait. Vous ne devez manquer d'absolument rien pour venir tailler une bavette par ici, non ? »
Cette fois-ci, aucun sarcasme ne vint rayer sa voix, mais un ton bien curieux et sincère. Elle ne cessa pas de marcher cependant, à la manière d'un fauve avide.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière Kivuli

avatar
Âge : 17
Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2015
Date de naissance : 09/04/2000

MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Ven 14 Aoû - 23:15

Aussi froide que la glace, intense et ténébreuse, je regardais le jeune dragon rouge. Pensant qu'il n'avait rien fait de mal, il découvrit légèrement le bout de ses crocs. Je lâchais un grognement sourd. Il n'avait pas à faire cela. Si j'avais été chef ou bras-droit, cela se serait passé autrement. Il grommela, montrant tout son bonheur de me voir briser ses projets :

« Rowena. Quelle.. joie de te voir ici. »

Il se tourna vers notre ennemie pour faire les présentations d'un ton las, presque dégoûté :

« Defraysis donc. Je te présente Rowena, une guerrière Kivuli au même titre que moi. »

Je remuais la terre, la mixant entre mes griffes, afin de les occuper et de ne pas être tenter de l'embrocher vif. Un coup de patte, et hop, plus de Trafalgar. Ce n'est pas comme si il serait difficile à remplacer. Tout en remontant sur sa pitoyable branche, il marmonna:

« Je me fiche bien de ton avis Rowena, nous sommes sur des terres inappropriées et notre jeune amie ici présente n'a pas mit les pattes sur les notre donc je n'ai aucune raison d'être agressif, ou même menaçant. Si je pouvais ne pas avoir que des ennemis dans les autres Clans ça m'arrangerait tu vois. »

Amie? Comment ça? Voilà-donc qu'il se trahit tout seul. Ne pas avoir que des ennemis. Les autres clan sont nos ennemis. C'est évident qu'ils soient tous des adversaires... Misérable, c'est misérable de se trahir ainsi. Je levais mon arcade sourcilière, et secouais la tête d'exaspération face à cet insecte de pacotille censé être un guerrier de mon clan. Je soupirais, il n'était pas bien méchant pourtant, mais il devrait faire attention. Il est très simple à soupçonner d'espionnage... Il enchaîna, essayant de changer de sujet :

« Pourquoi es-tu ici d'ailleurs ? C'est pas vraiment ton genre. Toi aussi mini-Udara, tu es vraiment proche de la frontière. »


Etait-ce à lui de demander cela? Je fais une patrouille, tranquillement pardi. Et toi donc, petit reptile? J'allais le lui faire remarquer quand la gamine prit la parole sans rien demander:

« Je n'ai pas à me justifier. Je suis toujours dans mes droits. » [/color]

Elle n'avait certes pas tord, mais je n'en avais rien à faire. Je ne pouvais que me baser sur des faits, et les faits étaient qu'un kivuli et qu'une udura discutait amicalement sur la limite de la frontière... Je dévisageais la petite de bas en haut. Ses plumes lui provoquaient un désavantage considérable. Un peu de feu et hop, elle demeurerait sans protection. J'entrevis la gueule, puisant dans mes ressources pour réchauffer la gorge. Un claquement vif de machoire et le tour étaitt dans le sac. Rien de plus simple que de cracher des flammes. Encore faut-il en avoir en réserve, et cela fatigue beaucoup lorsqu'on désire contrôler le jet. Je replaçais mon attention sur Trafalgar. J'allais lui faire part de mes soupçons quand la novice se mit à parler:

« D'ailleurs, je me disais... C'est quand même bizarre de croiser deux... Kivuli sur la frontière. » elle effectua un demi-tour pour longer la frontière plus doucement. « Ou alors, le hasard est vraiment bien fait. Vous ne devez manquer d'absolument rien pour venir tailler une bavette par ici, non ? »

Par réflexe, je me redressais de tout mon corps, en posture d'intimidation, faisant grincer mes crocs. Ma queue fouetta violemment l'air. Elle ne manquait pas de culot. J'haussais les épaules, et redirigeais mon attention sur ce cher Trafalgar, ignorant superbement la remarque de l'apprentie pour le moment :

"Trafalgar, crois-tu réellement que ce soit à toi de poser cette question? Et comment oses-tu dire que tu ne veux pas que des ennemis dans les clans adverses. Ce sont des clans adverses. Donc des ennemies. Alors en quoi la petite serait-elle une amie dis-moi? Mes soupçons se révèlent vrais alors, tu fraternises avec l'ennemi. Voudrais-tu espionner pour eux? Hein? Pourquoi pas, devenir traître, hein? C'est que je ne te vois jamais au camp les nuits..."

Je laissais planer un silence avant de reprendre, redirigeant mon attention vers l'enfant :

"Il est surtout rare de croiser une novice udura aussi proche de la frontière. Les Uduras acceptent donc que leurs apprentis se baladent seuls, avec tous les dangers? Franchir par inadvertance une frontière est si rapidement fait... Voir deux kivulis n'est en rien suspect. Bien que là ce ne soit pas le cas, nous aurions pu faire tous les deux une patrouille. Nous sommes des guerriers comparés à toi mademoiselle Defraysis, nous sommes aptes à patrouiller seuls. Contrairement à une novice. La question n'est pas ce que nous faisons nous, mais ce que tu faisais toi, seule, sans guerrier qui t'accompagne, sans mentor ou même sans autre apprenti. Tenterais-tu quelques aventures solitaires? "

C'est d'une voix emplie de sarcasme et de moquerie que je lui avais balancée à la figure cette longue tirade. A la fin, j'avais eu le début d'un ricanement sourd. Que je fis vite taire pour laisser place à ce grand silence, propice à la réflexion. Car choisir ses mots étaient très importants dans notre situation. Et mes pattes avaient un besoin d'action aujourd'hui. Il serait facile pour elles de frapper une apprentie trop proche de la limite...

[H-S : je vais donc être absente ce week-end. dimanche soir j'aurais peut-être le temps de répondre à vos réponses. Et après je serais absente durant la semaine prochaine, je pourrais pas rp. Bisous ♥ Trafou désolé pour notre rp à toutes les deux j'ai pas pu y répondre ]




Merci Ysera c'est juste magnifique *-*

Je séduit en #660099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chef des Espions

avatar
Âge : 20
Messages : 60
Date d'inscription : 28/07/2015
Date de naissance : 05/03/1997

Localisation : Partout et chez moi à la fois
MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Lun 17 Aoû - 11:32


« Je n'ai pas à me justifier. Je suis toujours dans mes droits. »

Trafalgar renifla au mensonge éhonté de l'Udara mais ne répliqua pas. Il n'aimait certes pas forcément les autres clans mais de là à les jeter dans la gueule de Rowena il y avait un pas qu'il ne se sentait pas près de franchir. En tout cas pour l'instant. Il s'intéressa un peu à la démonstration de Rowena qui avait très certainement comme but d'impressionner la petite dragonne. Il s'en tint au simple rôle de spectateur à cet instant sachant parfaitement qu'il n'aurais aucun soutiens de l'Udura et que sa propre camarade rêvait certainement de le voir tomber au vu de ses spéculations. La remarque de l'apprentie sembla fortement déplaire à Rowena et un grimace vint creuser les traits du petit dragon. Cette mini-Udura avait le don de dire les mots justes pour mettre la guerrière en rogne et lui aimerait bien conserver ses écailles à la fin de cette rencontre hasardeuse. Il ne fallait pas oublier qu'elle était la sœur de leur Chef et que même en étant juste une guerrière elle avait la capacité de tirer les bonnes ficelles, surtout en sachant que Oranaï lui aurait la peau si Rowena le voulait réellement. Même sans son frère il était près à parier qu'elle saurait le dépecer et trouver une excuse après. Lorsque son attention retourna vers lui, son premier réflexe fut de déployer ses ailes pour impressionner l'adversaire. Mais premièrement il n'alla pas au bout de son geste, se figeant dés qu'elles bougèrent de quelques centimètres ; ce n'était définitivement pas le moment de commencer un combat de dominance avec la femelle. Deuxièmement cette situation était parfaitement risible. Ils étaient du même clan pardi ! Trafalgar souffla fortement par les naseaux avant de ramener ses ailes tout contre lui.

« Trafalgar, crois-tu réellement que ce soit à toi de poser cette question ? Et comment oses-tu dire que tu ne veux pas que des ennemis dans les clans adverses. Ce sont des clans adverses. Donc des ennemies. Alors en quoi la petite serait-elle une amie dis-moi ? Mes soupçons se révèlent vrais alors, tu fraternises avec l'ennemi. Voudrais-tu espionner pour eux ? Hein ? Pourquoi pas, devenir traître, hein ? C'est que je ne te vois jamais au camp les nuits.. »

Bien qu'il eut l'irrépressible envie de répliquer, et ce pas forcément gentiment, à la dragonne, le dragon s’exhorta au calme en soufflant longuement et silencieusement par les naseaux. D'ailleurs la Kivuli profita de ce silence pour enchaîner, à l'adresse de Defraysis. Il faillit d'ailleurs s'étrangler à la nouvelle accusation, certes moins explicite mais tout de même, mais ce reprit bien vite sans rien laisser paraître. Le silence qui vint de nouveau après fut rapidement brisé par le serpent-dragon.

« Tu prends tes rêves pour des réalités Rowena. Je ne suis pas un traître. Et qu'un Clan soit mon ennemi ou non, il est toujours bénéfique de ne pas avoir que des ennemis. Contrairement à toi qui a la carrure pour tenir tête, moi je pense que les dragons ennemis seront ravis de m'avoir comme amuse gueule. Quand au terme "amie" comme tu dis, c'est une politesse puisqu'elle n'est en rien notre ennemie, pour le moment tout du moins. Comme elle l'a dit elle est dans ses droits et t'en prendre à elle ne nous attirerai que des ennuis. » siffla le petit dragon, le cage thoracique gonflée par des inspirations puissantes qui faisaient ronfler son feu face à son indignation « Et je ne suis pas un traître, je n'espionne pas pour les Udaras et tes accusations n'ont aucuns fondements. Je suis petit Rowena mais je suis du même Clan que toi quoique tu en dise, je suis loyal et ton venin garde le donc pour ceux qui te trahiront réellement ; mais ce ne sera pas moi. » Il souffla fortement après ça, dégonflant ses poumons et sa poche de feu, de petites flammes s'échappant de ses naseaux à cause de ça. Il releva la tête et la fixa. « Quand au fait que je ne passe pas la nuit au camp c'est parce que les gros dragons ne sont pas assez attentifs et que je n'ai pas envie de me faire écraser. Alors tant que je n'aurais pas trouvé quelqu'un sur qui rester accroché lorsque nous serons au camp, je n'y passerai aucunes de mes nuits. Satisfaite ? »

Il jeta un regard en coin à l'Udara et ajouta sur un ton plus léger à son égard.

« Nous ne manquons effectivement de rien et il arrive fréquemment que l'on vienne vérifier les frontières. Notre rencontre n'est qu'un hasard et qu'on ne s'entende pas vraiment très dommageable. »

Il ne bougea pas plus, assis à cheval sur la frontière, les pattes avant repliées contre lui alors qu'il était debout/assis sur ses pattes arrières, arrivant ainsi à la même taille que la novice. Il se sentait quand même un peu petit là.. Puis soudain il cligna des yeux à une question.

« Mais pourquoi notre frontière et pas celle des Sethembas ? »

HRP :
 


Je siffle en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Novice Udara

avatar
Âge : 22
Messages : 74
Date d'inscription : 10/08/2015
Date de naissance : 03/12/1994

MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Dim 23 Aoû - 0:49

Defraysis, ennuyée par les blablas de ses interlocuteurs, dit un bâillement bruyant très provocateur. Qu'ils étaient agaçants à toujours parler, sans s'arrêter, à faire semblant d'être menaçant, intimidant, malin ou sarcastique. Elle, quand elle devait parler, elle ne s'emballait pas de grands discours soporifiques.
    « C'est bon, j'ai quatre pattes et un cerveau. » répondit-elle à Rowena comme si on s'était adresser à elle avec un air condescendant. « J'suis pas fondamentalement stupide non plus. »
Pensait-elle réellement qu'elle allait impunément franchir la ligne adverse et s'attirer un tas d'ennui dont elle n'avait pas besoin ? Non, et puis son chef serrait là pour le lui rappeler. Si elle avait réellement voulu espionner, elle serait venue en douce, et n'aurait pas discuter avec eux deux. Tout le monde savait que territoire Kivuli était sans intérêt pour un Udara digne de ce nom.
En out cas, entre elle et Trafalgar, c'était l'heure des règlements de compte. Ne pouvaient-ils donc pas se retenir et faire cela en privé ? Defraysis pensait qu'elle aurait à faire à des dragons coriaces et possessifs, mais ils n'étaient pas si différent d'elle ou de son entourage : querelles et prises de tête. La vie en communauté était décidément vérolée.
La dernière quetsion du petit dragon sombre s'adressa à elle. Defraysis détendit ses doigts sur le sol et ramena de la terre au creux de ses griffes. Drôle de quetsion... Pour un Udara. Choisir une frontière ? Ça se faisait réellement ?
    « Les Sethembas ? Hm, bonne question... » fit-elle, en feignant de réfléchir. « J'en sais franchement rien, intuition féminine ? »
Menton baissé, elle fixa les deux Kivulis, les sourcils relevés. Puis elle haussa les épaules, désinvolte.
    « Mais je peux aussi repartir et chasser ailleurs. Après tout, je ne suis qu'une novice c'est vrai. » son regard revint sur Rowena. « Solitaire, sans mentor, sans expérience. C'est vrai quoi, qu'est-ce que j'y connais, à l'adversité ? ... Et fait, c'était une réponse implicite à ta quetsion muette : je n'espionne pas pour le compte de Keïrsos. J'ai un peu de dignité tout de même. »
Defraysis se rendit compte avec agacement que les rôles étaient inversés : la voici en train de parler, beaucoup trop d'ailleurs. En général, elle était plutôt du genre à garder sa langue dans sa poche et ne la ressortir que fourchue et avec du venin au bout. C'est mielleuse qu'elle ajouta :
    « Ne nous agitons pas, ce n'est pas comme si j'étais une menace potentielle. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière Kivuli

avatar
Âge : 17
Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2015
Date de naissance : 09/04/2000

MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Ven 28 Aoû - 21:03

Un silence s'était installé. Je restais sarcastique, posant mon regard haineux sur l'un puis sur l'autre. Dire que j'aurais pu passer ma journée avec Oranaï, mais non, j'étais coincé avec ce Trafalgar, ce sérieux phénomène, un petit - c'est le cas de le dire - incapable... Beaucoup beaucoup trop sympathique avec les autres à mon goût. Je ne pouvais pas partir maintenant, imaginons que j'ai raison. Que ce soit un traître et que la petite Drefaysis le soit aussi. Le reptile aux écailles rouges finit par romper le silence, et je l'écoutais bien attentivement, sans enlever mes yeux rieurs de moquerie de mon regard. Sa petite voix sifflante, qui montrait son indignation, me provoquait une envie intense d'éclater de rire. Il se croyait sage et juste, mais qu'est-ce qu'il me le prouvait. Mais au fond de moi, sans que je veuille me l'avouer, je le croyais. Une phrase surtout, m'avait frappé:

"Je suis petit Rowena mais je suis du même Clan que toi quoique tu en dise, je suis loyal et ton venin garde le donc pour ceux qui te trahiront réellement ; mais ce ne sera pas moi."

Elle m'avait, mis mal à l'aise. Mais je m'étais bien vite repris. Il plongea son regard sur moi, et la suite arriva bien vite:

"Quand au fait que je ne passe pas la nuit au camp c'est parce que les gros dragons ne sont pas assez attentifs et que je n'ai pas envie de me faire écraser. Alors tant que je n'aurais pas trouvé quelqu'un sur qui rester accroché lorsque nous serons au camp, je n'y passerai aucunes de mes nuits. Satisfaite ? »

Je souris largement, et une idée germa dans ma tête. Mais je n'eus pas le temps de la prononcer, le Kivuli s'addressa à la novice d'un ton plus léger. Je m'assis, ce qui ne m'empêchait pas de dominer les deux autres dragons de ma hauteur, et enroulait ma queue autour de mes pattes. De cette position, j'écoutais d'une oreille distraite les propos de l'udura, qui m'appris que les uduras avaient quatre pattes, un cerveau et surtout qu'ils n'étaient pas fondamentalement stupide. J'affichais une fausse mine surprise, plus de provocation qu'une réelle stupeur d'ailleurs... Elle répondit ensuite à la question si pertinente de Trafalgar, feignant l'imbécibilité. Intuition féminine de mes écailles ouais. T'sais ce qu'elle te dit moi mon intuition féminine? Qu'elle a bien fait de m'amener ici pour vous surveiller.

« Mais je peux aussi repartir et chasser ailleurs. Après tout, je ne suis qu'une novice c'est vrai. "

J'hochais la tête, approuvant totalement ce choix, toujours avec un sourire sarcastique. Elle tourna sa tête vers moi, et continua comme si elle voulait que j'éprouve de la pitié:

« Solitaire, sans mentor, sans expérience. C'est vrai quoi, qu'est-ce que j'y connais, à l'adversité ? ... Et fait, c'était une réponse implicite à ta quetsion muette : je n'espionne pas pour le compte de Keïrsos. J'ai un peu de dignité tout de même. »

C'est bien des uduras tiens, pour laisser des novices sans mentor. J'en toucherais deux trois mots à Oranaï ça peut être avantageant à utiliser. Je passais ma langue fourchue sur mes babines, tout en laissant mon regard sur la jeune apprentie si seule et malheureuse si l'on croyait ses dires. Je lâchais un ricanement, puis je pris la parole une fois que la gamine ait pris l'incroyable initative de se taire:

"Chère petite, je suis tout à fait navrée d'entendre que les uduras ne savent pas désigner des mentor à leurs novices et les laissent vagabonder. Mais je t'explique jeune novice. Chaque udura, chaque sethemba, quiconque, vous êtes tous des menaces potentielles. Ne vas pas croire qu'on va moins se méfier d'une enfant qui semble sans défense."

Je tournais ma tête vers le reptile siffleur, et je le dévisageais une nouvelle fois, laissant planer le silence, pour reprendre ensuite, lentement et mieilleuse, comme si je me délectais de mes paroles:

"Quant à toi Trafalgar, si ce que tu dis est vrai, viens donc sur mon épaule le temps de la nuit. Si comme tu le affirme tu ne restes au dehors seulement à cause de cette phobie d'être écrasé, il n'y aura donc plus de problèmes n'est-ce-pas?"




Merci Ysera c'est juste magnifique *-*

Je séduit en #660099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière Kivuli

avatar
Âge : 17
Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2015
Date de naissance : 09/04/2000

MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   Ven 12 Aoû - 20:23

Sujet archivé suite à la refonte du forum pour le reprendre, demandez à un membre du staff :)




Merci Ysera c'est juste magnifique *-*

Je séduit en #660099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wooly woods [Prio Rowena & Trafalgar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bataille marine de Trafalgar 1805
» Trafalgar.
» regle trafalgar
» Bataille de Cherbourg 1804 (bataille navale avec Trafalgar)
» En vue d'un achat : Wario Woods sur NES en TBE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-