AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Traqueuse

avatar
Âge : 14
Messages : 58
Date d'inscription : 30/07/2015
Date de naissance : 30/12/2002

Localisation : In the skkyyyyyyyyyyyyyy *chante à tu-tête*
MessageSujet: Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -   Dim 2 Aoû - 10:17

Le soleil était à son zénith, brillant de milles feux. Sa lumière divine éclairait le vaste territoire des Udaras depuis un moment déjà, commençant à le faire grouiller de vie. Dans le camp, plusieurs dragons vaquaient déjà à leur occupation, partant en patrouille ou allant chasser. Le début d'une nouvelle journée chargée en travail commençait.

Une goutte de rosée tomba sur le museau de Tooshi, endormie. Elle s'éveilla en sursaut, avant de secouer sa tête, pour chasser l'étrange petite chose froide qui l'avait réveillée. Ses paupières clignèrent plusieurs fois, la lumière était déjà très forte. Soudain, une nouvelle perle de liquide tomba sur son museau. Elle constata que ce n'était que les gouttes de rosée matinales et son expression se décomposa en une moue mécontente. La traqueuse se leva lentement, et vit qu'elle était la dernière de la tanière. Soupirant, elle sortit à pas mesurés et étira ses deux grands ailes une fois hors de son nid et de la tanière. Ses longues griffes grattèrent la terre humide plusieurs fois, avant que la femelle aux écailles gris sombre ne se dirige vers le tas de proies.

Il n'y avait plus rien. Normal, après tout, je suis la dernière levée. Un nouveau soupir s'échappa de sa gueule entrouverte et Tooshi marcha vers la sortie, ailes repliées sur son dos écailleux. La chasse allait pouvoir lui ouvrir l'appétit, car même si son premier choix de la journée avait été d'aller manger, elle n'avait en réalité pas spécialement faim, ce matin.

Elle signala son départ au guerrier présent comme garde à la sortie du camp, et marcha cahin-caha vers un endroit plus surélevé dans son territoire. Tooshi préférait nettement la voie des airs à celle de la terre, le vent lui semblait plus proche d'elle, meilleur. La dragonne fixa la descente du seul oeil avec lequel elle pouvait voir. L'autre, d'un blanc laiteux, regardait le vide, et faisait un peu froid dans le dos, d'ailleurs. Elle déploya ses deux ailes déchirées par endroit, et les fit battre plusieurs fois.
Son corps quitta le sol. Elle s'éleva encore et encore, jusqu'à ce qu'elle juge être à une distance raisonnable du sol. La traqueuse par excellence s'élança dans les airs, voulant pleinement profiter de son vol matinal.

Mais il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir. A peine quelques pirouettes exercées et de vent dans ses ailes, Tooshi aperçut un point noir à l'horizon. Sur le coup, elle pensa que c'était un dragon Udara, elle s'en approcha donc, surprise de voir quelqu'un dans les airs si près d'elle. Elle se suspendit d'un coup en l'air, pivotant ses ailes pour la freiner. Ce n'était pas un Udara. Ni même un dragon. c'était un Hryfon. Il semblait être dans une colère noire, et lui fonçait droit dessus. On aurait pu dire que Tooshi avait eu énormément de chance, car ces proies sont extrêmement rares, et en apercevoir une relève parfois de la légende. Mais la traqueuse, aussi forte et puissante était-elle, savait également que ces créatures étaient très agressives, et il fallait au moins trois ou même quatre puissants dragons pour en venir à bout. Une seule chose à faire: la fuite.

La dragonne grise se retourna vite fait, et battit rapidement des ailes pour partir en direction opposée à celle du Hryfon. Elle prenait de la vitesse, mais le calme seulement était inscrit dans son esprit, ce qui la poussait quelque peu à fuir, certes, mais aussi profiter de son vol, encore et encore. Elle ne se rendit même pas compte qu'elle se dirigeait vers les Terres communes. Un coup rapide d'oeil en arrière lui fit comprendre que le Hryfon la suivait. La proie chassait le chasseur. Ironique, non ?

Tooshi aperçut alors une large forêt, elle en connaissait le nom mais n'y était jamais allée. Là, le Hryfon la perdrait de vue. Elle plaqua ses longues pattes contre son corps fin et plongea en piqué vers les arbres, ne manquant tout de même pas de faire une acrobatie. C'était devenu une habitude chez elle, elle était capable d'en exécuter en toute situation.

Elle trancha quelques branches à son entrée dans la forêt, faisant tomber feuilles et écaille, aussi. Comme elle s'y attendait, le Hryfon ne la suivit pas. Un sourire narquois vint s'afficher sur ses lèvres de dragonne, mais elle ne vit pas les fourches d'arbres en face d'elle. Un claquement strident retentit quand son corps se coinça à travers. Ses ailes étaient bloquées, elle ne pouvait pas se dégager. Elle soupira. Elle aurait pu scier le tronc de sa queue, mais cela lui aurait prit plus d'une journée. Ses paupières se plissèrent quand une odeur nouvelle vint chatouiller son fin odorat. Il ne manquait plus que ça. C'était un dragon Kivuli.



Spoiler:
 

Tooshi ressemble environ à ça, mais pas exactement x)

Tooshi vous fixe en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière Kivuli

avatar
Âge : 17
Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2015
Date de naissance : 09/04/2000

MessageSujet: Re: Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -   Lun 3 Aoû - 16:11

Les novices et leur boucan infernal. J'avais envie de les étriper. Ils ne comprennent pas ce qu'est le respect du sommeil des autres. Ce matin encore, un de leur hurlement strident a retenti dans tout le campement, suivi d'un mélange de claquement d'ailes, de chutes et de combat. Je m'étais violemment redressée de colère, et avais fondu sur eux à toute vitesse. Quand ils m'ont vu arrivée, et reconnue, ils se sont tus immédiatement et ont affichés une mine penaude. J'ai pris la parole et leur ai fait la morale avec ma grande gentillesse si connue. Autrement dit, en toute hypocrisie, je leur ai montré que leurs talents n'allaient pas s'améliorer tout seul et que ce n'était pas en réveillant les guerriers qu'ils allaient en devenir, que s'ils continuaient ainsi même vieux ils seraient encore novice. Ensuite, je leur ai ordonné d'aller apporter des proies aux reines, et au guérisseur et son apprentie. Ils connaissaient parfaitement mon lien fraternel avec Oranaï. Ils savaient que je n'hésiterais pas à lui toucher deux trois mots par rapport à leur formation s'ils recommençaient, alors ils obtempérèrent aussi sec. Je secouais la tête, exaspérée par ces comportements enfantins. Ils pouvaient jouer s'ils le voulaient, mais ailleurs quoi, pas où dorment leurs camarades de clan et leurs supérieurs. Je soupirais, j'étais maintenant bien réveillée. Il allait m'être impossible de me rendormir alors... Je m'étirais longuement, puis m'envolais. Je me posais à l'orée de la forêt mystérieuse, puis pénétrais à l'intérieur. Maintenant dans des terres libres, je marchais d'un rythme énergique et rapide.

Soudain, j'entendis des branches qui craquent sous un poids massif, un peu plus loin, dans un fracas assourdissant. Les sens en alerte, je m'approchais de la source, le plus silencieusement possible. A mon grand étonnement, je vis à plusieurs mètres du sol, un grand dragon aux écailles grises, foncées, typiques des udaras. A sa tête, je remarquais que mon ennemi n'est pas ravi de m'apercevoir, moi, une adversaire, le voyant lui, en situation déplaisante. J'affichais un grand sourire moqueur, tant sa situation est ironique. Pour me mettre à sa hauteur, je battis plusieurs fois des ailes, puis je me maintenais en recommençant ce manège de temps à autre. De mes oeils pétillants de malice, je dévisageais le reptile de haut en bas. Elle était plutôt grande et musclée. Mon regard passa sur ses ailes, bien amochées. Elles étaient étaient simplement coincées entre les branchages de l'arbre, ce qui la paralysait entièrement. Je faillis éclater de rire. Il faut être tellement idiot pour réussir à se coincer ainsi... Je revins sur son visage pour la fixer dans les yeux, et me fis la réflexion qu'un de ses yeux étaient légèrement blanc... Etait-elle borgne? Puis je la raillais:

"Bah alors, on s'est coincé ? Les uduras ne savent donc plus voler, et donc ils essayent la méthode des branches? Cela n'a pas l'air de te convenir en tout cas. "

Je ricanais, me moquant ouvertement de la dragonne. Je m'approchais d'elle de plus en plus, nos têtes se touchant presque. Puis je continuais, profitant de ces instants de divertissement:

"Ah moins que ce ne soit à cause d'une mauvaise vue, tu n'aurais pas remarqué que l'endroit où tu te posais s'appelais une "forêt", et donc il y avait des "branchages"... Cela doit être dur à vivre, d'être borgne..."

J'avais articulé exagérement les mots forêt et branchages, pour bien appuyer le ton de ma moquerie. Bien que je ne sois pas sûre de ce que j'avançais, qu'elle était borgne, je l'avais dit avec conviction, d'une voix emplie de mépris et de raillerie.

[HS : au prochain rp je me coince, en reculant violemment]




Merci Ysera c'est juste magnifique *-*

Je séduit en #660099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Traqueuse

avatar
Âge : 14
Messages : 58
Date d'inscription : 30/07/2015
Date de naissance : 30/12/2002

Localisation : In the skkyyyyyyyyyyyyyy *chante à tu-tête*
MessageSujet: Re: Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -   Lun 3 Aoû - 21:53

Ce que Tooshi remarqua aussitôt chez la guerrière Kivuli qui débarquait, c'était son air moqueur. Elle la railla, lui lançant des regards qui déplurent totalement à la dragonne aux écailles grisâtres. Elle n'aimait pas son allure, ni sa façon de se moquer. Les dragons comme elle, la traqueuse en avait affronté toute son enfance et son apprentissage, et la façon dont elle les avait envoyés bouler tout en gardant son sang-froid et un visage impassible en avait retourné plus d'un.

La dragonne adverse se mit alors à la narguer en tournant autour d'elle et en se mettant à sa hauteur, battant ridiculement des ailes. Elle lâcha alors d'un ton railleur à Tooshi, toujours bloquée dans la fourche du grand végétal, bien plus solide que ce qu'elle pensait, mais cachant néanmoins une faille près de sa patte que Tooshi venait de repérer:

- Bah alors, on s'est coincé ? Les uduras ne savent donc plus voler, et donc ils essayent la méthode des branches? Cela n'a pas l'air de te convenir en tout cas.

Ces paroles ne firent pas réagir de la traqueuse des Udaras, ce qui était tout à fait normal avec elle, ce qui pouvait tout de même paraitre étonnant avec une adversaire de clan ennemi. Mais l'autre dragonne n'avait visiblement pas fini. Elle continua, toujours avec ce même ton qui dégoûtait la dragonne grise:

- Ah moins que ce ne soit à cause d'une mauvaise vue, tu n'aurais pas remarqué que l'endroit où tu te posais s'appelait une "forêt", et donc il y avait des "branchages"... Cela doit être dur à vivre, d'être borgne...


Tooshi garda toujours son calme, à faire presque froid dans le dos. Un craquement, sa patte avant droite fut dégagée et elle frappa violemment la femelle Kivuli qui recula de quelques pas, étourdie. Un sourire satisfait emplit son regard et elle répondit sournoisement, le reste de son être toujours impassible:

- Les dragons "borgnes" comme moi sont bien meilleurs que vous, dragons banals, sans particularité. Et eux au moins savent anticiper les mouvements adverses, sans baisser bêtement leur garde.

Elle avait fini sa phrase en lâchant un rire moqueur à son tour, même si elle était toujours coincée. L'autre n'avait pas eu la chance de voir un Hryfon, elle. De plus, sa situation serait sûrement pire que celle de Tooshi si elle en croisait un, seule et sans compagnons pour la protéger pendant qu'elle lissait ses petites écailles. Une fois de plus, la traqueuse Udara était certes dans une situation périlleuse, mais gardait toujours sa dignité.



Spoiler:
 

Tooshi ressemble environ à ça, mais pas exactement x)

Tooshi vous fixe en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière Kivuli

avatar
Âge : 17
Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2015
Date de naissance : 09/04/2000

MessageSujet: Re: Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -   Lun 10 Aoû - 18:59

La dragonne gardait son calme, me fixant calmement de son seul oeil valide. J'entendis un craquement sourd, mais je ne fus pas assez rapide. D'une  vitesse fulgurante, l'Udura projeta sa patte droite contre ma tête, me frappant de plein fouet et m'étourdissant quelques instants. Quelques unes de mes écailles s'étaient détachées sous la puissance du coup. Je secouais la tête pour reprendre mes esprits. Mes yeux s'enflammèrent de haine. Je détestais les autres clans. Et les attaques surprises. Et par dessus-tout qu'on se fiche de moi. Je montrais les crocs et grognais en direction de mon ennemie. Un sourire narquois de satisfaction puérile traversa son visage resté impassible. Elle prit ensuite la parole, hautaine:

- Les dragons "borgnes" comme moi sont bien meilleurs que vous, dragons banals, sans particularité. Et eux au moins savent anticiper les mouvements adverses, sans baisser bêtement leur garde.

Lâchant ensuite un rire moqueur, elle finit de m'exaspérer. Ne savait-elle donc pas que c'était moi qui était en position de force? Si je le voulais, je pourrais lui transpercer les ailes, ou même la rendre complètement aveugle. Ce n'était pas avec une patte qu'elle allait se défendre. Contre toute attente, je me mis à ricaner également, puis je m'exclamais, raillant toujours mon adversaire:

"Ca y est, on a réussi son petit coup, on est contente? Bravo bravo. Tu n'as pas l'air d'avoir toute ta tête, sinon tu ne me provoquerais pas ainsi. Je te rappelles que TU es coincée débilement dans un arbre et que JE suis libre de mes mouvements. Si je le voulais, je pourrais très bien me servir de mes griffes tranchantes pour découper la fine membrane de tes ailes par exemple..."

Pour accentuer ma parole et lui donner de la consistance, de la vérité, je voulus la griffer juste sous son oeil valide. Pour cela, il me fallait me rapprocher d'un pas. Je levais la patte, m'avançais et me rendis compte que je ne pouvais pas faire cette malheureuse foulée ; ma queue s'était coincée dans une faille d'un tronc lorsque j'avais reculé. Après avoir fusillé du regard la seconde dragonne qui devait bien rire, je remuais de tout mon possible pour la dégager. Rien à faire, elle ne pouvait s'enlever toute seule. Je dus me retourner et m'aider de mes puissantes pattes et mes crocs pour découper un peu de l'arbre pour pouvoir la sortir. Ceci fait, je lançais un regard triomphant à l'Udura, puis esquissais mon pas vers elle.

Un sinistre craquement se fit entendre, et sans crier gare, l'arbre que j'avais légèrement tranché auparavant tomba sur moi. Mes réflexes de guerrière aguerrie me sauvèrent la vie, et je roulais sur le côté pour l'esquiver. Hélas, je tombais dans une sorte de fossé étrange, juste à côté du reptile ennemie, et les racines de l'arbre m'obstruèrent complètement mes mouvements. Ma queue ne fut hélas pas assez rapide à suivre mes gestes car elle se fit coincé par une branche du tronc qui s'était abattu. Je ne cessais de grogner, essayant de faire tout mon possible pour me dépêtrer de tous ces branchages et autres végétaux rêvetants une armure d'écorces. Je soupirais de rage. Comment narguer un dragon quand on fait ensuite exactement la même erreur? Je venais de perdre toute crédibilité. Et cela me rendait folle de rage.




Merci Ysera c'est juste magnifique *-*

Je séduit en #660099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Traqueuse

avatar
Âge : 14
Messages : 58
Date d'inscription : 30/07/2015
Date de naissance : 30/12/2002

Localisation : In the skkyyyyyyyyyyyyyy *chante à tu-tête*
MessageSujet: Re: Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -   Mer 12 Aoû - 9:45

L'autre dragonne la fixa de ses yeux haineux, avant de prendre un air moqueur qui lui convenait parfaitement. Elle ricana sous le nez de la dragonne grise, toujours coincée entre deux troncs d'arbres dont elle ne parvenait toujours pas à trouver une faille:

- Ça y est, on a réussi son petit coup, on est contente? Bravo bravo. Tu n'as pas l'air d'avoir toute ta tête, sinon tu ne me provoquerais pas ainsi. Je te rappelles que TU es coincée débilement dans un arbre et que JE suis libre de mes mouvements. Si je le voulais, je pourrais très bien me servir de mes griffes tranchantes pour découper la fine membrane de tes ailes par exemple...

Tooshi pesta intérieurement, cette dragonne Kivuli se prenait vraiment pour une reine. Elle se croyait donc supérieure à elle, traqueuse des Udaras ?

La femelle borgne plissa les paupières, les écailles de sa queue cliquetant contre l'arbre dans lequel elle était coincée. Ses pupilles réduites à deux fentes étaient emplies de haine mais également de calme, transformant son regard en quelque chose d'étrange, de pacifique et menaçant à la fois.

La dragonne Kivuli leva sa patte avant couronnée de griffes et tenta de s'avancer pour frapper Tooshi. Ce fut un échec. En tournant un peu sa tête, la dragonne aux écailles grisâtres vit que l'autre s'était coincé la queue dans une simple racine. Elle étouffa un rire moqueur tandis que la femelle adverse dégageait avec rage et frustration son membre bloqué, tranchant net la racine du végétal. Elle s'avança alors vers la traqueuse Udara.

Mais cela avait été une grave erreur de sa part. Sa patte allait s'abaisser sur la tête écailleuse de Tooshi quand un craquement assourdissant se fit entendre, résonnant plutôt loin dans tout l'espace forestier. L'arbre oscilla légèrement, avant de tomber d'un coup vers la Kivuli, racines brisées.

Une roulade permit à la reptile adverse de sauver sa peau. Mais malheureusement, elle roula un peu trop loin, et finit son esquive désespérée dans le fossé, juste à côté de Tooshi. Un fossé remplie de plantes agrippantes et de végétaux qui relevaient du défi lorsqu'il s'agissait de les retirer. La dragonne ennemie avait perdu toute sa crédibilité, et Tooshi lâcha d'un ton quelque peu railleur:

- Et bien, vous n'êtes absolument pas crédible, si je puis dire, c'est pathétique pour une guerrière comme vous, qui n'était même pas poursuivie par un Hryfon ou quelque chose de ce genre. Un pas de travers, franchement, que vous auriez pu facilement éviter si vous n'aviez pas fait votre "petite" roulade pendant plusieurs minutes.

Elle soupira avant de tourner sa tête vers le tronc pour chercher encore une faille pour se dégager. Maintenant, ce n'était pas la dragonne Kivuli qui pourrait l'aider, à moins qu'elle ne voie une faille dans l'arbre de là où elle était, ce qui n'était pas gagné. Mais si cela se produisait, et que Tooshi trouvait elle aussi une faille dans la prison végétale de son interlocutrice, la dragonne grise ne l'aiderait que si celle-ci ne pouvait, ne serait-ce qu'avec un coup de queue, fragiliser l'arbre pour lui permettre de s'en déloger.



Spoiler:
 

Tooshi ressemble environ à ça, mais pas exactement x)

Tooshi vous fixe en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière Kivuli

avatar
Âge : 17
Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2015
Date de naissance : 09/04/2000

MessageSujet: Re: Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -   Mer 12 Aoû - 11:50

Pour bien accentuer ma honte - et ma colère en même temps, - elle s'exclama d'un ton railleur et moqueur :

- Et bien, vous n'êtes absolument pas crédible, si je puis dire, c'est pathétique pour une guerrière comme vous, qui n'était même pas poursuivie par un Hryfon ou quelque chose de ce genre. Un pas de travers, franchement, que vous auriez pu facilement éviter si vous n'aviez pas fait votre "petite" roulade pendant plusieurs minutes.

Je grondais, et la foudroyais du regard. Si j'avais été libre de mes mouvements, celle-là, je me la serais faite, et elle ne serait pas sortie idem. Sale Udura. Elle croyait donc que c'était un honneur d'être poursuivie par ces bestioles délicieuses mais aggressives. N'importe quoi. A la place d'essayer de se faire courser vers son camp, pour que ses camarades attrapent ce fabuleux met, cette dragonne a préféré sauver sa peau. Pitoyable. Je me dandinais, me tortillais, rien à faire, j'étais coincée. Il me faudrait des heures et des heures pour ronger la dure écorce qui me retenait ainsi prisonnière. La seule issue rapide était que l'autre dragonne donne de puissants coups de queue sur la cime de l'arbre. Je calculais intérieurement l'exacte position à avoir pour ne pas être touchée. J'examinais ensuite la posture de la grise. Il y avait une faille. Si je plantais mes crocs à cet endroit et arrachais un bout, le système qui bloquait mon adverse serait beaucoup plus affaibli. Il me semblait pouvoir l'atteindre en allongeant mon cou. Je levais les yeux au ciel, puis me mis à ricaner. Elle pouvait rêver que je l'aide celle-là. Même si on pouvait se trouver un compromis, jamais ce ne serait moi qui proposerait. Maintenant calmée, je lui dis d'un ton glacial:

"Toutes mes félicitations, si ce que tu dis est vrai, tu as réusssi à faire perdre à ton clan un précieux Hyrfon. Avec un peu de chance il se dirigera vers mon territoire et notre tribu pourra se repaître de ta bétise... Comment on te nomme d'ailleurs? Un pas de travers, sérieusement, j'aurais bien aimé t'y voir. Un pas de travers tous les branchages me tombaient dessus. Alors madame, il faudrait peut-être que vous réfléchissiez avant de parler."

J'esquissais un large sourire moqueur. Des flammes de haine dansaient dans mes prunelles. Je détestais les autres clans. J'adorais les provoquer. Cela me donnait toujours de bons divertissements lorsque mon cher frère Oranaï était occupé et que je ne pouvais pas passer du temps avec lui... Une pointe de ronce avait transpercé la membrane qui reliait mes pattes à mon torse, et du sang perlait à cet endroit. Cela m'empêchait de remuer mes membres, car je risquais d'agrandir le trou et cela serait catastrophique... Je décidais d'oublier mes handicaps pour me concentrer seulement sur l'Udura.




Merci Ysera c'est juste magnifique *-*

Je séduit en #660099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Créateur de l'Univers

avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -   Lun 31 Aoû - 17:30

Up !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragons-warriors-rpg.forumactif.org

Guerrière Kivuli

avatar
Âge : 17
Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2015
Date de naissance : 09/04/2000

MessageSujet: Re: Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -   Ven 12 Aoû - 20:23

Sujet archivé suite à la refonte du forum pour le reprendre, demandez à un membre du staff :)




Merci Ysera c'est juste magnifique *-*

Je séduit en #660099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un problème n'arrive jamais seul - Feat Rowena -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu : répliques de films
» Problème n'arrive pas à accéder aux quètes
» [Problème] Mise en veille du PC automatique
» Minecraft: Problème installer mods
» Problème pour ajouter des non-défault skin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-